Au mois d’août, afin que la future porte coulissante suive correctement le mur, j'ai posé des tasseaux pour rattraper l’aplomb : par endroit j'avais 2,5 cm à combler, preuve du mauvais état des supports.

Rattrapage encadrement
Il a fallu ensuite remplir ces espaces, par couches successives en respectant les temps de séchage afin que le tout soit solide et propre.

Rattrapage des angles
Voici un exemple de reprise de placo "ancien" que j'ai du faire : mal visé, pas de bande à joint, pas lissé

Réparation des placos existants


Durant l'automne, j'ai continué les étapes fastidieuses de pose de bandes, lissages et autres rattrapages de murs : au final c'est presque autant de boulot qu'une grande pièce vu le nombre d'angles et de bandes.

Pose des bandes et lissage 

Le plafond étant recouvert de plaques de polystyrène et les murs imprécis, j'ai décidé de faire un faux plafond autoportant simple.

Pose des ferrailles pour plafond 

Lors de la pose des plaques je me suis blessé (triple tendinite coude, bras et poignet) : du coup un peu moins facile d'avancer ensuite, mais il faut souffrir pour que cela soit beau !

Bandes au plafond


La fin d'année approchant, j'ai accéléré un peu malgré mon "handicap", en délaissant quelque peu la finition (après tout ce n'est qu'un couloir !)

Un soucis esthétique se posait : l'encadrement de la porte historique est enfoncé par rapport à celui des autres.
Il me faut donc trouver le moyen d'améliorer cela, heureusement j'ai des idées.

Encadrement de porte


A suivre :
  - ponçage des murs et du plafond
  - sous-couche
  - encadrement de la porte
  - peinture du plafond et des murs
  - peinture des encadrements de portes
  - pose du nouveau parquet
  - etc ...